Chambre froide de Tim Weaver

Le 30 janvier 2013
Pôle noir

ae3a258ce11027e1b4c59b558ff93c1c - Chambre froide de Tim Weaver
Chambre froide

Résumé du livre « Chambre froide » de Tim Weaver édité chez MA Éditions

« David Raker se remet à peine de la mort de sa femme, emportée par un cancer un an plus tôt. Ancien journaliste il s’est spécialisé dans la recherche d’enfant. C’est pour cette raison que Mary Towne vient frapper à sa porte : son fils Alex, disparu il y a cinq ans, a été retrouvé mort dans un accident de voiture il y a plus d’un an. Elle affirme pourtant l’avoir vu vivant ! David Raker va devoir se plonger dans le passé d’Alex afin de découvrir la vérité et affronter ceux qui sont prêts à tout pour la cacher. »

Critique sur le livre « Chambre froide » de Tim Weaver édité chez MA Éditions

Le résumé de ce livre m’a un peu fait peur quand je l’ai lu, l’histoire d’un homme rongé par son passé qui se jette dans une enquête pour oublier sa souffrance me semblait déjà vu.

Et pourtant Tim Weaver a su parfaitement éviter les écueils, évitant de tomber dans la facilité et les clichés. Et pour un premier roman la maîtrise de l’écriture est bluffante.

Il a fait de son personnage principal un homme crédible, on comprend sa souffrance et son envie d’avancer. Et surtout on tremble pour lui à la fin de chaque chapitre.

« Chambre froide » est vraiment dur à lâcher, le rythme est soutenu et le suspense très présent. Comme dans les meilleurs thrillers, chaque fin de chapitre nous pousse à lire la suite : difficile de le reposer après l’avoir commencé. Les cents dernières pages se lisent quasiment en apnée avec une tension parfaitement distillée et un final assez surprenant.

L’organisation derrière tous ces mystères est peut-être un peu exagérée mais finalement cela renforce le côté glauque du livre. C’est en effet l’atmosphère de ce récit qui m’a le plus séduit. Au fil des chapitres en s’enfonce toujours un peu plus dans l’angoisse et le sordide.

Avec un suspense haletant, un personnage principal attachant et une écriture efficace, on dévore les quatre cents pages sans s’en rendre compte.

Ce livre est donc un très bon moment de lecture, si vous cherchez un bon thriller vous pouvez acheter « Chambre froide » sans hésitation, ce premier roman est une vraie réussite.

Ma note : 8/10

David Rémack, critique littéraire

« Article relu et corrigé par Virginie Bourquin de Passion Plume, notre partenaire correctrice ».