Comment l’illustration jeunesse participe à l’éducation ?

Par Jasmine Mansouri , le 19 décembre 2021
media illustration participe - Comment l'illustration jeunesse participe à l'éducation ?

L’apprentissage du monde extérieur passe par tous les sens, dès le plus jeune âge. Quand un enfant s’éveille, la vue lui permet notamment d’engranger une grande quantité d’informations. Les imagiers et les albums colorés participent à cet apprentissage. Lors des premières lectures, les textes restent agrémentés d’illustrations pour aider à comprendre le sens de l’histoire. Les illustrations jouent donc un rôle très important dans l’éducation des jeunes, de la petite enfance à l’adolescence.

À quels critères doit répondre l’illustration jeunesse ?

En France, l’illustration jeunesse est un secteur florissant et notre savoir-faire est reconnu internationalement. De nombreux artistes proposent des œuvres graphiques originales, adaptés aux enfants et aux adolescents. La qualité du travail graphique d’un illustrateur jeunesse s’exprime sur des supports variés comme les albums pour enfants, les magasines, les affiches, les jeux en ligne, les animations, etc.

L’artiste doit donc avoir une bonne connaissance de son public. Il ou elle met une histoire en image et crée des univers dans lesquels les enfants pourront se projeter ou imaginer sans difficulté. L’image va de pair avec le texte et consiste en quelque sorte à donner vie ou à matérialiser la littérature de jeunesse et ses personnages.

L’illustration lie l’image à un texte : elle est narrative. Quand elle s’adresse à la jeunesse, elle doit respecter certains codes, en termes de pédagogie notamment. Elle permet aux plus petits de se familiariser à la lecture d’image. Selon Jean-Claude Luton, « l’illustrateur est un écrivain de l’image ».

Dans certains cas, l’illustrateur peut choisir les parties du texte qu’il souhaite dessiner. Dans d’autres, les illustrations à produire sont imposées par l’auteur ou par l’éditeur. Dans tous les cas, il fait l’aller-retour entre le texte et l’image afin de reproduire les mots le plus fidèlement possible. Il doit également s’assurer de la cohérence entre tous les visuels créés pour une même histoire.

illustration participe - Comment l'illustration jeunesse participe à l'éducation ?

Facilitez l’interprétation du texte avec les illustrations

L’image traduit le texte, tout en le renforçant et en lui apportant des éclaircissements. Elle lui ajoute aussi de nouveaux éléments et parfois une signification supplémentaire. L’illustrateur doit s’assurer que son travail représente le plus fidèlement possible le texte tout en apportant sa touche personnelle.

Quand un jeune lit, il recherche souvent le rapport entre le texte et l’image. Cependant, la manière dont il va aborder l’illustration dépendra essentiellement de son âge. Il s’arrêtera toujours dessus et les livres illustrés sont ceux que les enfants et les jeunes adolescents préfèrent.

La combinaison des mots, des symboles et des images pour communiquer une information est très importante pour l’apprentissage des jeunes lecteurs. Ils ont besoin d’un langage visuel et d’illustrations à leur portée, afin d’explorer le monde de leur imagination. Cela leur permet d’établir des connexions entre ce qui est décrit et ce qui est illustré, et donc d’assimiler plus facilement les informations.

Quel est l’impact de l’illustration jeunesse sur l’apprentissage ?

Si nous apprenons tous de façon différente, l’apprentissage visuel existe chez tout le monde. La perception de notre monde est sensorielle et la vue est souvent le sens qui domine. Le cerveau est dépendant du processus visuel pour se souvenir de ce qu’on lui enseigne. D‘ailleurs, avant de savoir lire les enfants apprécient déjà de regarder des images, afin de comprendre le sens qui est rattaché aux mots. En augmentant le niveau de l’apport visuel au moyen d’images et d’illustrations, la probabilité que l’information soit assimilée augmente.

Même chez les adultes, associer une image à une information permet de s’en souvenir plus longtemps. Le principe du multimédia préconise l’utilisation de plusieurs supports en simultané, comme l’image et le texte. Pour plus de cohérence, éliminer tout élément superflu permet au cerveau de se concentrer plus efficacement et de mieux assimiler les informations.

Les illustrations jeunesse simples et concises sont les mieux adaptées comme support d’apprentissage. Les images complexes ont tendance à distraire le lecteur et à ralentir le transfert d’informations. De plus, quand le jeune lecteur a du mal à comprendre certains mots ou passages, les illustrations contribuent à les rendre plus explicites.

La lecture de livres imagés est une expérience multisensorielle. L’enfant apprend de nouveaux mots pour décrire le monde et ils enrichissent son vocabulaire. Il est d’ailleurs plus facile pour un enfant d’absorber de nouveaux termes quand ils sont illustrés qu’avec un texte seul. De plus, les émotions et les situations sociales véhiculées par certaines illustrations peuvent également l’aider à assimiler des notions théoriques complexes.

picture illustration participe - Comment l'illustration jeunesse participe à l'éducation ?

Encouragez la lecture avec les livres illustrés

Les textes destinés à la jeunesse sont généralement agrémentés d’illustrations pour retenir l’attention. À ces âges, les blocs de texte sont encore très abstraits et tout simplement ennuyeux. Le cerveau a besoin de stimuli pour rester concentré, ce que procurent les illustrations. Elles ponctuent le texte de pauses attrayantes et donnent envie de poursuivre la lecture. Elles canalisent l’imagination et permettent de réduire l’effort mental lié à la visualisation.

La littérature pour enfants et adolescents est censée être amusante, excitante et engageante. Les illustrations contribuent à transformer la lecture en une activité que les jeunes vont apprécier et à laquelle ils prendront plaisir au quotidien. Si la lecture devient une tâche monotone et ennuyeuse, les jeunes s’en éloigneront tout naturellement.

Les illustrations sont massivement utilisées dans la littérature destinée à la jeunesse afin de leur donner du plaisir à lire. Quand leur esprit est encore en construction et qu’il est malléable, elles nourrissent et enrichissent leur imagination.

Ce sont les plus jeunes qui ont le plus besoin d’illustrations, d’une part parce que la vue est développée, et d’autre part parce que l’apprentissage de la lecture est en cours. Les images permettent à l’esprit du jeune lecteur de ne pas être trop sollicité et de rendre l’activité agréable. En grandissant, on continue d’apprécier que le texte soit entrecoupé d’images et de profiter d’une petite pause mentale.

On remarque d’ailleurs que les livres contiennent de moins en moins d’images au fur et à mesure qu’ils s’adressent à un public plus âgé. Les adolescents et les adultes ont ensuite une imagination et un esprit assez développés pour lire un texte sans avoir besoin d’illustration pour assimiler les informations. Cependant, quel que soit l’âge, on peut toujours apprécier la qualité du travail d’un artiste. On peut d’ailleurs constater que certains éditeurs n’hésitent pas à proposer des versions richement illustrées de textes classiques pour adultes.