Trois alternatives aux protections hygiéniques classiques

Le 26 mars 2019
93ff6da3ef2e7a75ef4330661001dad4 - Trois alternatives aux protections hygiéniques classiques

Si les protections périodiques jetables ont permis aux femmes de se libérer d’une certaine forme d’inconfort, force est de constater qu’elles n’ont plus bonne presse. La plupart des marques de serviettes et de tampons hygiéniques utilisent des substances qui ne sont pas biodégradables ni recyclables. De plus, ils contiennent des produits toxiques qu’il vaudrait mieux éviter. Pour cela, il existe des alternatives beaucoup plus saines.

La coupe menstruelle

Elle a progressivement fait apparition dans le quotidien des femmes depuis quelques années déjà. La coupe est rapidement devenue l’instrument miracle pour toutes celles qui souhaitent sortir de la solution jetable. Qu’est-ce qu’une coupe menstruelle ? C’est un petit réceptacle de silicone que l’on insère dans le vagin et qui va recueillir le sang. Elle se vide environ tout les six heures et se nettoie à l’eau claire du lavabo. Très discrète et très facile à utiliser, la cup est devenue l’instrument indispensable des femmes.

Les protections jetables bio

Aujourd’hui, toutes celles qui souhaitent encore adopter les protections jetables doivent savoir que la plupart contiennent des substances chimiques et non biodégradables. De plus, si elles ne sont pas régulièrement changées, elles peuvent être à l’origine d’un syndrome du choc toxique. Heureusement, certains fabricants sont conscients de ce problème et tentent de régler certains d’entre eux en utilisant du coton bio. Elles coûtent un peu plus cher (les tampons comme les serviettes) et certaines se sont associées à des ONG de protection de l’environnement

Les culottes lavables

C’est la solution idéale pour celles qui ne peuvent pas porter de protection à l’intérieur du vagin. Elles sont fabriquées avec des matières spéciales qui permettent de capter le flux sans que cela traverse le tissu. Elles sont aussi discrètes que des culottes classiques. Elles sont très pratiques, mais peuvent ne pas convenir à celles qui ont des pertes très importantes. Dans ce cas, il faut prévoir une surprotection lavable en plus pour éviter de sentir une gêne.