Le régime végétalien extrême est-il dangereux pour les femmes enceintes ?

Par Jade Tran , le 9 janvier 2023 , mis à jour le 10 janvier 2023 - 5 minutes de lecture

Tout le monde peut suivre un régime alimentaire, même les femmes enceintes. Toutefois, il faut noter que la manière de s’y prendre diffère selon les attentes et l’état de santé de la personne qui va suivre un autre mode d’alimentation. De ce fait, un régime alimentaire destiné à une femme qui veut perdre du poids ne correspond pas à celui destiné à une femme enceinte ou à celle qui veut juste adopter une mode de vie plus saine. D’ailleurs, les régimes alimentaires se déclinent de plusieurs façons :  le régime alimentaire protéiné, le régime alimentaire anticellulite, les régimes alimentaires végétarien et végétalien. Pour les femmes enceintes, elles peuvent suivre des régimes alimentaires à condition d’être suivies par un médecin. Mais comme la tendance est au régime végétalien, que faut-il savoir sur ce genre de régime ? Est-il dangereux pour les femmes enceintes ? Focalisons-nous sur les essentiels.

 

 

Régimes végétariens et végétaliens : l’essentiel à connaître

Un rééquilibrage au niveau de l’alimentation, c’est conseillé même pour les femmes enceintes. Bien que phonétiquement, les deux termes végétariens et végétaliens se rapprochent, il faut préciser que leur concept diffère l’un de l’autre. En effet, ces modes de régimes se différencient de la manière suivante :

  • Le régime végétarien consiste à ne consommer que de céréales, de fruits et de légumes, de noix, du lait et/ou des œufs. Ce genre de régime exclut toutes sortes de viandes : la viande de bœuf, de porc et de poule, le poisson et les fruits de mer. En résumé, une personne, par exemple une femme enceinte qui suit un régime végétarien, ne mange pas les animaux ainsi que les produits ayant contribué à la mort d’un animal ;
  • Le régime végétalien pour les femmes enceintes diverge quelque peu du régime végétarien. Tout comme le régime végétarien, ce genre de régime exclut également toutes formes d’aliments issus des viandes d’animaux et privilégie les aliments à base de plantes et de végétal. Pour faire court, les femmes enceintes qui suivent un régime végétalien ne consomment ni viande, ni poisson, ni fruits de mer. Elles ne consomment pas non plus des produits animaux comme le miel, le lait, les œufs, le fromage et autres.

Par rapport à un végétarien, le régime végétalien est donc plus strict. Opter pour ce nouveau mode d’alimentation est-il adapté aux femmes enceintes ?

Les femmes enceintes et le végétalisme

Il faut le dire, pour les femmes enceintes, l’alimentation doit être saine et équilibrée. Pour que le bébé puisse grandir normalement sans être soumis à une quelconque carence, la femme doit manger de tout :

  • Poisson ;
  • Viande ;
  • Légumes ;
  • Fruits ;
  • Produits laitiers ;
  • De la matière grasse et autre.

Il est vrai que c’est toute une liste, mais c’est à consommer de manière rationnelle. En effet, pour les femmes enceintes, les aliments sont rationnés pour être pris cinq fois par jour. La prise de poids est évitée si le rationnement est respecté. Avec une alimentation équilibrée, les femmes enceintes fournissent l’apport nécessaire au développement de l’organisme et à la nutrition du bébé.

Aliments obligatoires pour les femmes enceintes

femme enceinte asiatique préparant une cuire de salade à la maison

En général, toutes les femmes enceintes doivent suivre une alimentation stricte afin de s’assurer que le bébé se développe et soit comblé en termes de besoins nutritionnels. Nombreux sont les nutriments à inclure dans l’alimentation pour les femmes enceintes :

  • La vitamine B9 ou l’acide folique, essentielle dès les premiers jours de grossesse, tout comme la vitamine B12 ;
  • Les oméga-3 qui se trouvent dans les poissons et dans les fruits de mer ;
  • Le fer ;
  • Le calcium ;
  • Les produits laitiers ;

L’acide gras dans les oméga-3 peut se combler par certains aliments comme les œufs de poules nourries aux graines de lin, les fruits à coque (les noix, les noix de cajou et les amandes) pour ceux qui suivent des régimes végétariens. D’autres aliments végétariens sont à prendre également en compte, tels que les légumineuses ou les grains secs (des pois chiches, des haricots rouges, les lentilles, le quinoa) et les aliments riches en protéines comme le soja.

Manger végétalien pour les femmes enceintes : les risques

Selon l’avis de certains médecins, opter pour le concept du végétalisme comporte quelques risques, spécialement pour les femmes enceintes. En effet, les femmes enceintes végétaliennes souffrent majoritairement d’une carence nutritionnelle, notamment en vitamine comme la B12, les acides aminés, certaines protéines et autres nutriments. Cette vitamine se trouve surtout dans les aliments d’origine animale et elle participe fortement au développement du fœtus :

  • Formation des globules rouges ;
  • Fonctionnement du système nerveux du fœtus.

Pour les femmes enceintes, ces produits sont obligatoires pour assurer la croissance et la santé du bébé, et même après la naissance du bébé. Limiter la nutrition par la consommation de fruits et de légumes crus est néfaste pour la santé, car tous les produits alimentaires sont essentiels pour l’organisme humain.

Heureusement, avec les recherches scientifiques, les médecins proposent des compléments pour combler ces carences nutritionnelles.

Être végétalien n’entraîne pas de conséquences néfastes si le mode de nutrition est suivi avec modération, surtout pour les femmes enceintes, sous le regard vigilant du médecin.