Un psychologue pour aider à l’arrivée du second enfant

Le 31 mars 2017
un psychologue aider larrivee second enfant 1200x675 - Un psychologue pour aider à l'arrivée du second enfant

Nausée, fatigue, un ventre qui s’arrondit de jour en jour, les signes d’une grossesse ne trompent pas. Il est d’ailleurs de plus en plus difficile de le cacher. Bientôt, votre cher et tendre enfant ne sera plus au centre de toute votre attention et cela se voit. Il lui faudra composer avec le fait qu’il n’est plus un enfant unique mais l’aîné(e) d’une petite sœur ou d’un petit frère. En tant que parent, cette situation ne coule pas forcément de source. Une multitude de question se bousculent quitte à rendre la situation délicate. Par quel bout commencer, comment l’annoncer, quelle attitude adopter ? Et si, le fait d’aller voir un psychologue permettrait d’avoir un état d’esprit positif et serein et, de faire de cette naissance toute une fête pour toute la famille ?

Se rapprocher d’un psychologue pour mettre un terme au cataclysme

Toutes les grossesses ne se déroulent pas de la même manière. Les besoins sont différents et les parents d’un second enfant sont souvent bien plus inquiets. L’arrivée d’un bébé va changer beaucoup de choses dans la vie de famille. Les questions, l’anxiété, le doute font planer une ambiance tendue dans le foyer. L’aîné(e) peut ressentir ces angoisses, ces appréhensions voire mal interpréter une situation.

L’arrivée d’un bébé entraîne des bouleversements et c’est tout à fait normal.

Parce qu’expliquer la situation est délicat, que rassurer son enfant de son amour sans en faire des tas n’est pas toujours à la portée de tous ; avoir recours à un psychologue s’avère être une aide plus que précieuse. D’ailleurs, rien de tel qu’une personne extérieure au foyer et compétente dans le domaine pour aider chaque membre de la famille à repenser sa situation et trouver sa place dans cette nouvelle famille.

Grâce à son aide, il est plus facile de trouver les mots pour que l’arrivée de ce second enfant soit vécue comme une joie et ce, dès le début. Cela permet de trouver le bon moment pour l’annoncer mais aussi de réussir à apaiser les éventuelles craintes de l’aîné(e). Aborder, s’adapter aux différents phénomènes de repli dans le développement – plus communément appelés régression – de jalousie, de désir d’amour, du sentiment de rivalité du premier enfant seront facilités.

Faire front à la crise du couple lors de la l’arrivée du second enfant

Nuits écourtées, réveils matinaux, temps consacré à l’aîné(e), gestion du quotidien … il n’est plus question d’un trio mais d’un quatuor. L’arrivée du second enfant peut chambouler et perturber également la vie du couple, notamment pour les femmes. Difficulté passagère ou terme d’une relation à deux, le thérapeute est là pour temporiser les décisions et aider à prendre les bonnes décisions.

Il est important de comprendre ce qui est à l’origine du déséquilibre. Surmonter ensemble cette épreuve en se confiant à un thérapeute permet de comprendre les blessures et malentendus inconscients, d’accepter la situation et de désamorcer ensemble le conflit. Chacun pourra se dévoiler, préciser ce qu’il attend de son partenaire et envisager des moments de plaisir à deux pour faire renaître la flamme, restaurer le couple.