En plus d’altérer la santé, un cancer bouleverse la vie de celui qui est touché. Lorsque combattre la maladie devient la priorité, les éléments essentiels de notre quotidien ne sont pas à négliger et il faut continuer à être attentif à notre bien-être. Pourtant, prendre soin de soi est essentiel pour mieux vivre la maladie, mais aussi les effets secondaires des traitements. Cela passe par l’attention que l’on porte à l’apparence de nos cheveux, de notre peau et de notre santé mentale.

Portez une perruque pour retrouver confiance en vous

La perte des cheveux est l’un des effets secondaires les plus redoutés, une empreinte honteuse voire un stigmate de la maladie. Elle change le rapport à soi ainsi qu’à l’autre, mais heureusement, des astuces existent pour se sentir féminine, belle et mieux dans sa peau lorsqu’on lutte contre un cancer.

Lors du traitement d’un cancer, de nombreuses femmes sont confrontées à la perte de cheveux et pour certaines, le recours à la perruque est un moyen de retrouver une part de féminité et de mieux supporter cette période difficile. Si c’est votre cas, nous vous invitons à contacter un magasin de perruque pour femme afin d’y trouver le modèle qui vous ressemble. Si vous êtes en cours de traitement, vous devrez associer la vision de votre visage en plein bouleversement à la difficulté de votre quotidien.

Outre la portée esthétique, le port d’une perruque joue avant tout sur le moral. La possibilité de retrouver votre ancienne coupe de cheveux et de vous coiffer vous aidera à poursuivre votre traitement.

Il est particulièrement important que vous gardiez un état d’esprit positif pendant une chimiothérapie ou tout autre traitement lourd. À défaut d’avoir une prothèse capillaire ou de trouver une perruque naturelle, optez pour un modèle semi-naturel ou synthétique haut de gamme. Ils se composent de cheveux naturels ou de fibres synthétiques de haute qualité et peuvent être coiffés par un professionnel pour s’adapter à votre style personnel.

Les perruques sont parfaites pour garder votre féminité et vous sentir belle. N’oubliez pas non plus de prendre soin de votre cuir chevelu le temps que vos cheveux repoussent. Utilisez un lavant pour le corps doux, une crème solaire à indice élevée et une crème ou une huile pour nourrir le cuir chevelu et pour atténuer les éventuelles démangeaisons.

visu cancer prenez soin de vous - Cancer : prenez soin de vous

Prenez grand soin de votre peau

La peau protège votre corps des facteurs externes à l’instar de la chaleur, des produits chimiques et des bactéries. Pour cette raison, il est important d’en prendre soin et d’autant plus si vous avez un cancer.

Comment les traitements contre le cancer affectent la peau ?

Le traitement du cancer peut affecter les cheveux, les ongles et la peau, et bien que les problèmes causés par les traitements sur cette dernière ne soient pas graves, ils sont visibles et inconfortables. Certains types de chimiothérapie et la radiothérapie peuvent parfois provoquer une sécheresse, des démangeaisons, une desquamation, un assombrissement ou des rougeurs. La peau peut paraître enflée ou brûlée par le soleil. Les greffes de souches et l’immunothérapie, quant à elles, sont susceptibles de provoquer une éruption cutanée, un épaississement ou des cloques.

Prendre soin de sa peau pendant un cancer

Il est essentiel de prendre le temps de prendre soin de votre peau et de prévenir les effets des traitements anticancéreux. En effet, la nature temporaire de ces derniers ainsi que la mémoire de la peau font que tout n’est pas forcément réversible. La première clé pour une peau saine est l’hydratation. En plus de boire deux litres d’eau par jour, utilisez des hydratants spécialement formulés pour soigner les peaux sensibles. Sur les 70 % d’eau qui compose une peau normale, 13 % se trouvent dans la couche cornée. Elle donne à la peau son extensibilité, sa perméabilité et sa souplesse.

Ne négligez pas non plus la photoprotection et utilisez des écrans solaires pour vous protéger des rayons du soleil. Les nombreuses chimiothérapies pouvant favoriser l’apparition de taches sur votre peau, l’utilisation d’une protection solaire est importante afin d’éviter leur augmentation.

Suivez une thérapie et demandez un soutien psychologique

Les traces laissées par les traitements d’un cancer ou par la maladie, qu’elles soient visibles ou ressenties, peuvent causer une importante modification de l’image de soi. Elles sont également à l’origine d’un profond déséquilibre. Après un certain temps d’adaptation, il convient de bâtir de nouveaux repères dans votre vie.

prenez cancer - Cancer : prenez soin de vous

Les thérapies ciblées

Les thérapies ciblées ont révolutionné les traitements du cancer et consistent à cibler une particularité de la cellule cancéreuse. Elles s’intègrent dans une stratégie thérapeutique de précision et forment une classe de médicaments anticancéreux innovante qui agit spécifiquement sur les caractéristiques des cellules touchées par la maladie. Elles peuvent empêcher leur division, leur développement et leur propagation en bloquant la transmission d’informations ou en arrêtant la formation de vaisseaux sanguins autour de la tumeur.

Les thérapies ciblées contribuent ainsi à stabiliser ou à traiter certains cancers. Leurs principales cibles sont la famille des récepteurs HER et les protéines qui ont un rôle dans la réparation des dommages de l’ADN. Les mécanismes et les signaux qui conduisent à l’activation du gène Ras et la formation de nouveaux vaisseaux sanguins autour d’une tumeur cancéreuse figurent parmi les autres cibles.

Le soutien psychologique

Il convient de prendre en compte la charge mentale que vous éprouvez suite à votre parcours de soin d’un cancer. L’isolement et l’anxiété sont monnaie courante durant cette période et il faut y remédier. Comment ? En favorisant un suivi psychothérapeutique. Cette approche est efficace pour apaiser la peur souvent associée au risque de rechute. Cette appréhension est parfois si forte au point de vous affecter au travail, dans vos relations sociales ou votre qualité de vie de manière globale.

La psychothérapie vous aidera à évacuer le caractère anxiogène de la maladie suite à une rémission. Vous recevrez des astuces pour réduire l’inquiétude et des pistes pour concentrer votre attention ailleurs que sur la maladie. Vous pourrez également suivre un programme de méditation et de relaxation musculaire.