Les femmes et le vélo, ça roule !

Le 26 juin 2020
velo femme - Les femmes et le vélo, ça roule !

Le vélo, c’est toute une histoire, et même que vous pouvez raconter la vôtre, de l’âge où votre papa vous l’offrait fièrement et que votre frère aîné vous apprenait à en faire, jusqu’à aujourd’hui, où vous pédalez de vous-même sur toutes les routes de la vie.

Les pionnières: de la jupe parachute au short

S’il y a bien un objet qui symbolise la lutte des femmes et la liberté, c’est bien le vélo. Autrefois,on pensait que son utilisation pouvait nuire au corps de la femme, les rendant stériles ou provoquant la perte du bébé. Les femmes qui faisaient de la bicyclette étaient même jugées triviales. Mais au diable la sacro-sainte bienséance! Au fil des prises des consciences, le vélo est devenu le moyen de défier la société machiste et les idées archaïques. Les codes vestimentaires stricts et étouffants sont renversés grâce à ces femmes courageuses qui ont chaque fois apporté des changements à leur tenue, s’affirmant et tenant tête. Les jupons et froufrous ont progressivement laissé place au bloomer puis aux tenues plus décontractées, et avec le droit de pédaler, les femmes ont gagné le droit à la mobilité, le droit d’aller où elles veulent, quand elles le veulent.
Susan Anthony, la militante américaine des droits civiques, pensait que le vélo était ce qui avait contribué le plus à l’émancipation des femmes: «Cela leur donne un sentiment de liberté et de sécurité.Chaque fois que je vois une femme à vélo, je suis heureuse,parce que c’est l’image de la liberté », déclarait t-elle en 1896.

Stylée et moderne,même à vélo

Les femmes sont devenues au fil du temps de grandes sportives invétérées, pas question de rester à la maison et attendre que Monsieur rentre de son petit jogging du soir. Moyen écologique, non polluant, le vélo révèle la femme engagée que vous êtes. Pour le choix du vélo, il doit se faire comme si vous cherchiez un ami précieux et fidèle. Voilà pour le côté raffiné et minutieux qui caractérise les femmes. Que ce soit un vélo de route ,un VTT, un vélo électrique ,ou un vélo citadin, chaque composant et chaque accessoire est à considérer avec soin. Il faut bien-sûr opter pour des vêtements spécifiquement liés et adaptés au vélo femme, tels que des chaussures, un short de vélo, des cuissards, un bon casque,et même des sous-vêtements techniques. Faire du vélo ce n’est pas seulement pédaler, il faut penser au confort, à la tenue, à la légèreté, à l’allure et même,pour les plus coquettes, à l’admiration que pouvez susciter, ce qui encouragerait d’autres personnes à enfourcher leur vélo pourquoi pas?

Faire du vélo, un remède sans ordonnance

Le vélo est l’un des sports les plus recommandés par les médecins, qui encouragent une activité ludique, sûre et très bénéfique pour la santé. Il est indiqué pour les personnes de tous âges et en particulier pour les personnes souffrant de maux de dos et d’articulations, car il n’implique pas de gestes qui exacerbent les douleurs. C’est une activité cardiovasculaire, augmentant la capacité pulmonaire, abaissant la pression artérielle, améliorant la circulation sanguine et augmentant le métabolisme basal. De plus, et c’est un peu plus évident, le travail musculaire des jambes, des hanches et de l’abdomen,est fortement sollicité, donc sa pratique nous permet de brûler les graisses localisées et générales et de façonner la silhouette. Une seule heure de vélo brûle plus de 500 calories!

Le vélo,un style de vie

Il y a peu de soucis quotidiens qui résistent à un parcours en vélo seule ou avec des amis et pendant que nous pédalons les problèmes deviennent peu à peu moins importants et restent en arrière-plan. On se détache du stress, et lorsque nous parcourons des trajets, le cerveau reçoit une injection puissante d’endorphines et de sérotonine, ce qui génère de l’optimisme et une attitude positive.
Et oui je roule donc je pense! Faire du vélo améliore les performances du cerveau.Cette théorie est issue d’une étude du Centre médical universitaire d’Utrecht aux Pays-Bas, assurant que pédaler augmente la densité de la matière blanche du cerveau, celle en charge des connexions que le cerveau fait pour exercer ses fonctions habituelles.
De plus avec le vélo, au placard l’insomnie,grand fléau des temps modernes. Les pédales sont un antidote et aident à équilibrer l’épuisement mental et physique. Bien sûr, il est recommandé de laisser 3 heures de distance entre l’activité cycliste et le moment où on se couche, pour que le corps se détende après une bonne douche et que sa température baisse.
Pour la vie en société, faire partie d’un club de danse, de tennis ou d’un groupe de cyclistes réguliers permet d’être en contact avec des personnes qui partagent la même activité. C’est le meilleur moyen d’échanger, de se retrouver autour d’un verre pour se détendre et programmer d’autres sorties. Les virées en solitaire aussi sont très prisées et on s’isole facilement à vélo,pour se ressourcer et se retrouver soi-même.

Aussi,quand on fait du vélo,notre ami à deux roues nous emmène dans des lieux charmants,les vélos de route et les VTT nous poussent à être plus intrépides et curieux. A la découverte d’endroits insolites,ou oubliés…A la découverte du monde tout simplement.Enfin, pour célébrer dignement le vélo et tous ses avantages,il existe une Journée Mondiale du vélo,fixée le 3 juin mais évidemment,mesdames, pas la peine d’attendre ce jour pour parader, vous pouvez toute l’année chevaucher votre fière monture!