Sous quelle forme consommer les probiotiques ?

Le 25 novembre 2021
visu sous quelle forme consommer les probiotiques - Sous quelle forme consommer les probiotiques ?

Les probiotiques comptent parmi les solutions scientifiquement attestées pour entretenir ou restaurer le microbiote ou la flore intestinale. Ils sont définis par l’OMS comme étant des micro-organismes vivants qui produisent des effets bénéfiques pour la santé lorsqu’ils sont consommés en quantités adéquates. Ce sont des bactéries ou des levures vivantes dont l’action contribue efficacement au maintien de l’équilibre de la flore existante. Les probiotiques sont disponibles sous plusieurs formes.

Les gélules gastro-résistantes ou probiotiques en compléments alimentaires

Les probiotiques existent naturellement dans l’organisme. Ce sont des micro-organismes qui constituent à la fois la flore buccale, intestinale et vaginale. Nous pouvons les retrouver en quantité suffisante dans la bouche, dans le côlon des personnes adultes ainsi que dans l’intestin grêle. Leur présence permet notamment de mieux digérer et de mieux assimiler les nutriments. Cela favorise une bonne santé du microbiote intestinal, dont on peut maintenir l’équilibre en se complémentant en probiotiques.

Prendre des probiotiques permet d’éviter tout dérèglement de la flore existante ainsi que les problèmes intestinaux (digestion pénible, côlon irritable). Ils permettent également d’empêcher une prise de poids subite, rapide et inexpliquée, les allergies ou encore les troubles infectieux (urinaires, mycoses, etc.).

Pour réguler votre flore intestinale, vous pouvez acheter des probiotiques sous forme de compléments alimentaires (gélules) ou de ferments lactiques contenus certains aliments et plantes.

Des deux options cependant, la première est de loin la plus efficace. Même si l’on trouve des probiotiques naturels dans certains aliments et plantes, ceux présents dans les compléments alimentaires vous aident plus facilement à donner un coup de pouce à votre microbiote et à quantifier la dose de micro-organismes reçue. Pour que les probiotiques soient efficaces, il est capital qu’ils atterrissent vivants et en grand nombre dans votre intestin. Ce qui est très souvent empêché par l’acidité de l’estomac qui en élimine un grand nombre (environ 90%).

Pour éviter cette destruction massive, il est préférable de privilégier les gélules gastro-résistantes ou capsules entérosolubles comme la forme galénique, pour permettre aux ferments d’arriver vivants à leur destination. Ces solutions sont spécifiquement élaborées pour se dissoudre uniquement dans l’intestin.

Les laboratoires conçoivent également des probiotiques d’origine végétale. Cela permet de répondre aux besoins de tous ceux qui présentent une intolérance naturelle au gluten et de satisfaire l’attente des végétariens et des véganes. Les gélules sont en effet élaborées sans gélatine de porc et ne contiennent pas d’amidon. Toutes ces mentions sont souvent précisées sur la fiche produit.

picture probiotiques consommer - Sous quelle forme consommer les probiotiques ?

Les ferments lactiques

Les ferments ou bactéries lactiques sont comptés parmi les principaux probiotiques. Ce nom générique leur est donné parce qu’ils produisent en abondance de l’acide lactique. Ce sont des éléments riches en lactobacilles, en bifidobactéries et en streptocoques. Ce type de probiotiques peut être consommé sous forme d’aliments lactofermentés dont les plus courants sont le lait fermenté, le yaourt et le kéfir, mais il en existe un très grand nombre moins connus du public.

Le lait fermenté et le yaourt

Ce sont les aliments lactofermentés les plus connus et les plus consommés. Les yaourts sont obtenus suite à la fermentation du lait, un processus qui fait intervenir deux bactéries spécifiques que sont le Lactobacillus bulgaricus et le Streptococcus thermophilus. Ces deux bactéries exercent chacune une action particulièrement bénéfique sur la flore intestinale. Elles aident à réguler le transit et peuvent renforcer les défenses immunitaires. C’est un rôle semblable à celui que jouent les fromages de la famille des bleus et les croûtes de fromages qui sont également riches en bactéries bénéfiques.

Le kéfir

Le kéfir est une boisson naturellement gazeuse. Elle s’obtient par la fermentation de graines de kéfir dans du lait ou dans de l’eau, enrichis de fruits et de sucre. Cette boisson originaire de la région du Caucase peut être achetée en boutique ou fabriquée soi-même.

La choucroute, les légumes et les jus de légumes lacto-fermentés

La choucroute, sans la charcuterie qui l’accompagne très souvent, est un authentique probiotique. Elle en contient sous toutes ses formes :

  • crue,
  • nature,
  • en pot,
  • en bocal,
  • en sachet à conserver au frais.

À l’instar de la choucroute, les légumes tels que la betterave, le radis, le poivron et la carotte sont de véritables probiotiques. Pour en tirer le meilleur profit, il est recommandé de les râper et de les consommer en salade, crus, seuls ou associés à d’autres légumes ou céréales. Il est aussi conseillé d’en faire des jus lacto-fermentés. Privilégiez alors le jus de betterave, de carotte ou encore le jus de choucroute qui a un goût très prononcé et acide.

Tous ces jus sont à boire avec modération et en petite quantité, à raison d’un petit verre en apéritif. Leur action sur le système digestif et intestinal est en effet particulièrement puissante, quoique très bénéfique pour l’organisme.

Le pain au levain et le kombucha

Contrairement au levain chimique, le levain naturel vivant, est un probiotique. Le pain au levain est ainsi efficace pour protéger le microbiote. Il se conserve facilement et possède des arômes très particuliers.

Le kombucha, comme le kéfir, est une boisson traditionnelle, d’origine russe. Il est fait avec du thé vert ou du thé noir sucré, fermenté par des bactéries et des levures. C’est un breuvage légèrement gazeux qui apporte des probiotiques utiles pour améliorer la digestion. Le kombucha existe en bouteille sur le marché et sous forme de kit à préparer chez soi.

La levure de bière active

La levure de bière est une autre forme sous laquelle vous pouvez consommer des probiotiques. Elle se distingue cependant de la catégorie des aliments lacto-fermentés. Cette levure se compose de champignons microscopiques appartenant généralement à l’espèce des Saccharomyces cerevisiae. Ce sont des micro-organismes non pathogènes qui digèrent le sucre et l’amidon des céréales, créant ainsi un milieu riche en vitamines (principalement les vitamines B) et en protéines. Le milieu créé par la levure est séché à froid et réduit en poudre. Le produit obtenu est vendu en vrac, en sachet, sous forme de capsules ou en comprimé.